Accueil » Comment passer de salarié à freelance informatique ?

Comment passer de salarié à freelance informatique ?

by Sophie
346 views
Mission freelance

Les experts en informatique sont les premiers à profiter de la transformation numérique que toute entreprise doit suivre pour subsister. Si ces professionnels devaient auparavant favoriser le contrat CDI pour être opérationnels sur le marché, la tendance tend vers le freelance depuis quelques années. Vous êtes salarié dans une startup et vous souhaitez migrer vers le statut de travailleur indépendant ? Voici quelques conseils pour réussir votre transition de salarié à freelance informatique.

Définir votre offre

Avec un statut de salarié, vos missions sont dictées et octroyées par votre supérieur hiérarchique. En devenant un travailleur indépendant, il vous appartient de trouver une mission freelance informatique qui va générer vos revenus. Le meilleur moyen pour obtenir des missions demeure l’inscription sur une plateforme spécialisée dans les métiers de l’IT. 

Sur ce type de site, prenez soin de bien optimiser votre profil dans l’optique d’attirer l’attention des clients potentiels. Entre autres, il est judicieux de proposer une véritable offre de services en misant sur ces quelques aspects : 

  • présentation de votre expérience et parcours, 
  • présentation des modalités de réalisations de vos missions, 
  • présentation de vos tarifs. 

Dans le cas où vous excellez dans divers domaines de l’informatique, il est préférable de vous positionner sur les offres les plus porteuses.

S’accommoder au nouveau format de travail

Devenir un freelance informatique implique d’évoluer dans un nouveau format de travail. Le premier changement concerne l’espace dans lequel vous allez travailler. Il se peut que vous interveniez dans les locaux de vos clients pour certaines missions, alors que pour d’autres vous pourrez être amené à travailler à distance, chez vous par exemple.

Ensuite, vos horaires de travail ne sont plus les mêmes que lorsque vous étiez un simple employé. En effet, vous n’êtes pas obligé de vous conformer aux horaires de bureau classiques puisque vous gérez vous-même votre planning. Ce changement peut avoir des impacts positifs ou négatifs sur votre productivité. L’autodiscipline est le maître mot pour réussir dans le monde du freelancing. Vous pouvez notamment la compléter par l’utilisation d’un logiciel de time tracking pour une meilleure organisation et pour la facturation de vos clients. 

Créer un site vitrine

En plus de vous inscrire sur une plateforme de freelance, il vous faut avoir un site internet. Avec votre propre page vitrine en ligne, vous boostez votre visibilité et votre notoriété auprès d’éventuels clients. Vous pouvez procéder à la création de votre propre site web dans le cas où vous avez des compétences dans les techniques de front end et back end. Dans le cas contraire, vous pouvez faire appel à un professionnel dans le domaine. Pour être bien positionné sur les moteurs de recherche, n’oubliez pas de référencer votre site. 

Une présence sur les réseaux sociaux et professionnelles comme Facebook, Twitter et LinkedIn est également efficace pour vous faire connaître. Ensuite, pensez à faire une connexion entre ces divers canaux de communication pour générer de meilleurs résultats dans votre visibilité en ligne et votre recherche de missions. 

Miser sur vos compétences humaines

En plus de vos compétences techniques, vous devez aussi mettre en avant vos compétences humaines. Ces dernières vont vous permettre de vous démarquer de la concurrence tout en apportant une valeur ajoutée à votre offre. Pour cela, il vous est conseillé de miser sur ces points suivants : 

  • Exprimez-vous comme vos clients : il s’agit de mettre en valeur votre aptitude à être fonctionnel. Les clients apprécient les freelances informatiques qui ont la capacité de travailler directement avec les MOA / AMOA. De plus, à travers votre profil et lors de vos entretiens avec les clients, vous leur démontrez que vous maîtrisez les langages du secteur. 
  • Restez toujours à l’écoute : il s’agit d’optimiser vos techniques de communication, d’être attentif aux besoins de vos clients ou encore de profiter de votre intelligence émotionnelle… Vous devez savoir que face à des freelances aux compétences techniques égales, le choix du client s’oriente généralement vers celui qui communique le mieux. 
  • Affichez vos autres atouts : vous devez valoriser vos différentes compétences extra-professionnelles pour vous différencier.

L’affiliation à un site de freelance, qui joue également le rôle de tiers de confiance, la création d’une page vitrine et la capacité d’adaptation. Ce sont autant de démarches que vous devez accomplir pour migrer efficacement du statut de salarié à freelance informatique, sans oublier le choix du statut juridique.

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies